Comment se prépare la politique énergétique de la France

rapport-energies-2050Les enjeux de la politique énergétique sont multiples, et la ministre de l’énergie l’a bien compris. Avant d’arrêter les grandes orientations de son projet de loi, elle a ainsi effectué de nombreuses consultations. Documents à l’appuie, les parties prenantes sont venues plaider leur cause, pourtant deux éléments restent indiscutables: la nécessité de s’orienter vers un monde décarboné et le prix de l’énergie nucléaire. Gageons que Ségolène Royale saura tenir compte de ces deux éléments pour mettre en oeuvre la transition énergétique qui suscite tant d’espoir…  

Vers un monde décarboné :

Le réchauffement climatique oblige de repenser notre modèle de développement. Dans sa dernière publication, le Groupement d’Experts Internationaux sur le Climat (GIEC) milite activement pour un mix énergétique décarboné afin de limiter les conséquences de l’activité humaine sur notre écosystème. Pour y parvenir, ils préconisent notamment de réduire « les subventions aux énergies fossiles ». Derrière ce plaidoyer, les industries extractives, et les énergéticiens des hydrocarbures intensifient leur lobbying pour montrer l’attractivité de leur solution. Cependant, malgré les notes blanches qui se multiplient, la France qui souhaite incarner la nation de l’excellence environnementale pour la conférence qu’elle organise en 2015, a désormais intégré le besoin d’une transition énergétique… C’est là que le bât blesse, car comme l’explique fort justement Ludovic Dupin, il n’existe pas une seule transition énergétique possible !

Le vrai coût de l’énergie nucléaire:

La concurrence entre les solutions alternatives attise la production de rapports ; comme nous allons le voir, la vérité scientifique doit être décryptée entre les lignes de ce brouillard de textes. D’abord, le document sans doute le plus caricatural, celui réalisé par le cabinet Wise-Paris sur commande de l’ONG Greenpeace. Selon cette étude, « l’EPR atteindrait 133 €/MWh. Cela correspond à un investissement de près de 4,4 Md€ par réacteur ». Pourtant, la juridiction financière de la Cour des Comptes « estime que la prolongation des réacteurs permettrait d’atteindre un coût du MWh de 61,6 € entre 2011 et 2025 » tandis qu’elle considère « qu’EDF devra investir 3,7 milliards d’euros par an en moyenne entre 2011 et 2025 ». De son côté,  la commission de régulation de l’énergie (CRE) estime que la « hausse nécessaire des tarifs pourrait être de près de 30 % d’ici à 2017 », une estimation légèrement supérieure à celle d’EDF qui table sur un prix du mégawattheure à 56,4 €.

Le projet de loi de Ségolène Royal lève le voile :

Le juriste Arnaud Gossement très rigoureux sur le sens des mots, considère néanmoins que le retard du projet de loi d’une semaine n’a pas de réelle signification. Pourtant, la ministre de l’énergie doit concilier de nombreuses contradictions et réussir des négociations avec de multiples acteurs. Principalement, la ligne de facture se résume à l’opposition entre les acteurs des énergies renouvelables et ceux de la filière du nucléaire. Pourtant, ces deux solutions sont entièrement compatibles ; pour preuve, le président du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), Jean-Louis Bal rappelait lors du débat sur l’avenir des énergies renouvelables à l’Assemblée Nationale que les ENR ont pu tenir les objectifs du Grenelle (14% en 2012) sans toucher aux capacités de production nucléaire. Heureusement, la commission d’enquête sur le nucléaire du parlement vient de publier son rapport et la ministre de l’énergie pourra prendre sa décision en connaissance de l’ensemble de ces éléments. D’après les journalistes du Nouvel Obs, elle devrait « retarder l’échéance de  2025 de deux, trois ou quatre ans, et  assumer la construction de deux ou trois EPR comme le prévoyait un compromis récent des conseillers de l’exécutif avec EDF ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s